Les médias incitaient les français à partir en Allemagne.

                                           jklup.jpg

Le service du travail obligatoire fut durant l’occupation la réquisition et le transfert de centaine de milliers de travailleurs français en Allemagne qu’ils soient d’accord ou non, afin de participer à l’effort de guerre allemand.  Les travailleurs français sont les seuls en Europe à avoir été requis par des lois de leur propre Etat. Ainsi avec la complicité du gouvernement de Vichy, l’Allemagne Nazie impose la mise en place du STO pour compenser le manque de main-d’œuvre dû à l’envoi de ses soldats sur le front russe. Le STO provoqua le départ dans la clandestinité de près de 200 000 réfractaires, dont environ un quart gagnèrent les maquis en pleine formation. Le STO accentua la rupture de l’opinion avec le régime de Vichy, et constitua un apport considérable pour la Résistance. Mais le gouvernement s’appuie sur des campagnes dans le but d’encourager les français à partir et pour rendre plus populaire ce fameux service du travail obligatoire qui ne connaît par de grand succès au près de la population française. Par exemple l’affiche ci-dessous encourage les français à partir travailler en Allemagne plutôt qu’à s’engager dans la résistance. D’un coté, on retrouve l’Allemagne: une usine, des ouvriers, de la simplicité, de l’ordre, et de l’autre: une caricature d’un homme symbolisant le capitalisme, au dessus d’une troupe de résistants entouré de tombes. Enfin nous pouvons lire : « Jeunes de France … sachez choisir ! ». C’est par l’intermédiaire de ce type d’affiches ou d’annonces que le régime de Vichy tente de faire accepter le STO et d’envoyer des hommes travailler en Allemagne.                                          stofg.jpg                          

    La presse tentait aussi de lancer des campagnes publicitaires et c’est le cas dans les quotidiens parisiens en octobre 1942. Dans ces journaux nous pouvions lire :  «La vérité c’est que: les prisonniers français qui se trouvent en Allemagne sont bien traités. Ils vivent et travaillent dans des conditions de loin supérieures à celles qui auraient seulement pu être imaginées au cours de la grande guerre. »; « La vérité c’est que: vous y serez traités comme des travailleurs libres et vous vous y trouverez bien si vous accomplissez votre tâche. Cela est vrai et peut être confirmé par tous les Français qui ont déjà été en Allemagne ou qui y travaillent encore actuellement. »  Ainsi le gouvernement qui contrôle alors la presse tente de revaloriser les conditions des travailleurs en Allemagne ainsi que l’image que renvoie cette Allemagne Nazie pour rendre plus attractif le STO. En plus de la publicité véhiculée par la presse parisienne, on trouve également un grand nombre d’affiches comme celles ci-dessous présentant les avantages apportés à une famille dont le père de famille travail en Allemagne. La première représente  une femme française et son enfant au premier plan, ils sont souriants et paraissent heureux tandis que derrière se trouve un homme qui doit sans doute être le père de famille qui lui travail en Allemagne et subvient donc aux besoins de sa famille. Le slogan mis en exergue par l’affiche étant : « Finis les mauvais jours! Papa travail en Allemagne ». D’autres comme celle de droite s’adressent directement aux hommes en leur disant : «  si tu veux gagner d’avantage viens travailler en Allemagne ». Sur cette affiche se trouve également un lieu de renseignement pour les hommes qui voudraient s’engager pour partir travailler; elle est donc complète. Elle représente un homme qui voit au loin un grand soleil représentant certainement le bonheur, l’argent tout ce dont les français ont besoin à l’heure actuelle pour survivre. Il faut donc aller au delà de la frontière pour travailler, rendre son entourage heureux et se sentir fièr d’un travail accomplit et récompensé.                                  

               finis20les20mauvais20jours20non20signee201943.jpg     sto3.jpg

A travers des affiches comme celle-ci les médias et le gouvernement sous l’occupation tentent de sensibiliser les hommes français et la population dans sa globalité en leur montrant que les soldats Nazis se battent « pour eux » face aux bolcheviques qui, depuis la collaboration avec l’Allemagne, sont considérés comme des ennemis. « Il donnent leur sang, donnez votre travail » voilà le slogan de cette affiche qui vient appuyer la campagne du STO. En effet les Allemands cherchent à repeupler leurs usines vides du fait de l’envoi massif de soldats sur le front russe. C’est pourquoi ils comptent sur les français. Ce slogan nous fait comprendre que c’est ce que l’on doit à l’Allemagne, qu’en retour de leur victoire militaire face aux Russes, le devoir des hommes de France et d’autres pays « conquis » est de travailler pour eux et avec eux.                                                                                    collabo29.jpg                            

  Le message que ces campagnes allemandes et françaises essaient de faire passer est que les allemands sont bons, ils sont puissants militairement et c’est avec eux que la France ressortira de cette guerre dans de bonnes conditions. En tout cas c’est le choix du gouvernement de collaborer et d’aller plus loin dans la complicité avec l’Allemagne, d’un point de vue politique et législatif, que les autres pays européens. Tout ceci est fait avec l’espoir d’occuper une bonne place au près d’une Allemagne victorieuse qui contrôlera l’Europe. Ainsi des affiches lancent des messages clairs aux Français pour qu’eux aussi tout à l’image de leur gouvernement s’allient aux cotés des Allemands qui devraient être considérés par ces derniers comme les futurs vainqueurs de cette guerre. La propagande allemande est de dire que c’est avec eux que la France sera vainqueur. Alors comme les deux affiches ci-dessous nous le montre: ils encouragent les français à combattre aux cotés de la grande armée Nazis, les WAFFEN SS. Durant l’année 1943, signalons l’existence d’une importante campagne d’affichage sur la puissance de l’armement allemand au cours de laquelle ces affiches furent probablement publiées.               

          toiaussi.jpg         ss.jpg

Enfin le Service d’Ordre Légionnaire créé en janvier 1942, était issu de la Légion française des Combattants, regroupant au départ les associations d’anciens combattant autour de la personne de Pétain, « le vainqueur de Verdun ». Le SOL prônait le culte du Chef, la haine de la démocratie l’antisémitisme, mais aussi la « Collaboration » avec l’ennemi nazi. Toujours avec l’appuie des médias qu’il contrôle, le gouvernement lance une campagne à l’aide d’affiche pour promouvoir ce service qui deviendra la milice française en 1943, puis reconnu le 30 janvier comme une organisation d’utilité publique.                                   

             affichelegion.jpg           

Publié dans : Non classé |le 25 janvier, 2008 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Alex Blog |
Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RogeurNorris
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres